photovoltaique

lundi, janvier 25, 2016

La production de panneaux solaire demande de l’énergie. Nous en avons conscience. C’est pourquoi nous demandons à notre fournisseur d’être cohérent avec son discours de développement durable.

Pour ce faire, sunpower france participe à cette démarche en étant membre de PV cycle. Vous trouverez dans ce lien le certificat d’adhésion 2016 de Sunpower à PV cycle

 

lundi, janvier 18, 2016

L’éclairage public est une très grande source de dépense pour les communes. La mise au point des lampadaires solaires commence à arriver à maturité, ils sont complètements autonomes. Fini les dépenses d’électricité inconsidérée pour la commune. Voila un shéma de présentation. Pour plus de renseignement, nous contacter

lampadaire solaire

dimanche, janvier 17, 2016

Tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque applicable au 1 janvier 2016 pour les installations photovoltaïques:(du 1 janvier  2016 au 31 mars 2016). 1 ier trimestre 2016.

 

 

Comme chaque trimestre, il faudra sûrement attendre vers le 25 janvier 2016 pour connaître les nouveaux tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque pour ce 1 er trimetre de 2016 ( du 1 janvier au 31 mars 2016).

Concernant les derniers tarifs de vente connus de l’électricité photovoltaïque, il faudra commencer le premier trimestre 2016 avec les tarifs de fin 2015.
——————————

Pour ce 4 ième trimestre 2015, les installations photovoltaïques intégrées au bâti  voient leur tarif diminuer de 1,5% par rapport au 3 ième trimestre 2015.
soit un tarif de vente de l’électricité photovoltaïque de 25,39 cts€/kWh pour cette période du 1 octobre 2015 au 31 décembre 2015

Concernant le tarif T4 (Intégration simplifiée au bâti :ISB) il diminue de 2 % par rapport au 3 ième trimestre 2015 soit 14,41 cts€/kWh
Pour rappel, notre ministre de l’écologie Ségolène Royal avait indiqué que l’obligation d’intégration au bâti pour les bâtiments existants pourrait disparaître au 1er janvier 2016.

Ci-joint les  tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque pour la période du 1 Octobre 2015 au 31 décembre  2015:

Intégration au bâti :
0-9 kWc = 25,39 cts€/kWh (25,78 cts€/kWh le trimestre précédent)

Intégration simplifiée au bâti :
0-36 kW =  14,41 cts€/kWh    (14,70 cts€/kWh le trimestre précédent)
36-100 kW = 13,68 cts€/kWh  (13,96 cts€/kWh le trimestre précédent)
Tableau : tarif de vente de l’électricité photovoltaïque du 1 Octobre 2015 au 31 décembre 2015

Ces tarifs présentés sont valables du 1 Octobre 2015 au 31 décembre 2015.

Cela signifie que les particuliers qui feront des demandes de raccordement à edf durant cette période bénéficieront de ces tarifs  de vente de l’électricité photovoltaïque 2015, c’est à ce tarif valable à partir du 1 octobre  2015 que sera achetée par EDF l’électricité photovoltaïque. EDF s’engageant à acheter l’électricité à ce tarif fixe pendant 20 ans. ( incluant  une formule d’indexation du tarif de rachat fonction de deux indices de l’INSEE, évolution du cours de la vie…

samedi, janvier 9, 2016

La gestion de la fin de vie des panneaux photovoltaïques est désormais une obligation légale

Paris, 22 août, 2014 – La publication aujourd’hui au Journal Officiel du décret 2014-928 relatif aux déchets d’équipements électriques et électroniques et aux équipements électriques et électroniques usagés marque l’entrée des panneaux photovoltaïques dans le champ de la responsabilité élargie des producteurs. A partir du 23 août 2014, les entreprises établies en France vendant et important des panneaux photovoltaïques doivent financer et s’assurer du traitement des déchets.

L’élargissement du champ de la réglementation DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) aux panneaux photovoltaïques impose aux entreprises établies en France d’organiser la collecte et le traitement des équipements usagés qui leurs sont remis par leurs clients ménagers et professionnels.

« Les grands fabricants de panneaux photovoltaïques n’ont, en ce qui les concerne, pas attendu l’évolution réglementaire  pour intégrer dans leurs démarches industrielles la notion de protection de l’environnement » a déclaré Jan Clyncke, président de PV CYCLE France et directeur général du premier système européen de collecte et de recyclage dédié aux panneaux photovoltaïques. « En effet, la DEEE ne concerne pas seulement les grands fabricants mais aussi les petites et moyennes entreprises aujourd’hui actives en France ».  L’article R543-174 du code de l’environnement définit comme « Producteur » toute personne physique ou morale établie en France, fabriquant, vendant, revendant sous sa propre marque ou important des panneaux photovoltaïques.

« Une bonne compréhension du marché local et une offre sur mesure est vitale pour les services de  conformité réglementaire et de gestion des déchets piloté par la filière », a ajouté Nicolas Defrenne, Country Manager pour la France. Fondé par les principaux acteurs du marché photovoltaïque français, PV CYCLE France assure la conformité réglementaire pour les Producteurs et Importateurs établis en France et représente la filière vis-à-vis des autorités réglementaires en charge de la DEEE.

« La réglementation française n’a pas prévu de période de transition, c’est pourquoi il est important de se mettre rapidement en conformité », a-t’il souligné l’impact de la réglementation DEEE en France. De plus, les panneaux photovoltaïques sont considérés comme des équipements ménager au regard de la loi, ce qui implique une gestion globale du financement et du traitement des produits usagés. M. Defrenne précisant que « la catégorisation des panneaux photovoltaïques en tant qu’équipements ménagers implique la mise en place d’une éco-participation sur chaque nouveau panneau photovoltaïque vendu afin de financer la gestion future des déchets ».

vendredi, janvier 8, 2016

Quel est le bilan énergétique d’un système PV ?

Ou : Pendant combien de temps un panneau photovoltaïque doit-il fonctionner afin de remplacer l’énergie utilisée pour sa fabrication?

La réponse à ces questions a été le sujet de plusieurs études (voir Références en bas de page), en bref :

– Il faut de 2 à 4 ans pour un système PV utilisant des cellules poly cristallines. Les variations sont dues au climat local et à l’inclinaison des modules (en toiture ou en façade)

– Il faut moins de 15 à 18 mois pour un système PV utilisant des modules photovoltaïques amorphes.

Avec une durée de vie de 30 ans, on peut dire qu’un système photovoltaïque va produire de l’électricité sans aucune pollution pendant près de 90% de sa vie.
Bilan énergétique d’un système solaire photovoltaïque raccordé au réseau

La consommation d’énergie nécessaire pour la fabrication de systèmes photovoltaïques est comparable avec l’énergie consommée dans l’extraction, le transport et le raffinage des énergies fossiles, mais celles-ci vont ensuite produire des déchets et contribuer à la pollution.

Une étude (publiée en avril 2006) réalisée par l’Agence International de l’Énergie et la fédération de l’industrie photovoltaïque européenne (EPIA), donne une analyse comparée du bilan énergétique de systèmes photovoltaïques dans le monde.

Les conclusions de l’étude pour la France

Recyclage des panneaux PV PARIS LYON MARSEILLE
toiture façade toiture façade toiture façade
Production annuelle (kWh/kWc) 872 595 984 632 1.317 878
Temps de retour énergétique en années 2,9 4,3 2,6 4,0 1,9 2,9

D’après le document en anglais « Compared assessment of selected environmental indicators of photovoltaic electricity in OECD cities. « Voir Brochure-indicateurs_26_pays.pdf

L’énergie grise

On appelle  » énergie grise » l’énergie nécessaire pour permettre la consommation de l’énergie utile

Si l’on prend l’exemple du chauffage à mazout, la mesure du niveau du réservoir constitue la seule indication de la consommation d’énergie qui est fournie. Mais a cette consommation directement perceptible s’ajoutent les éléments suivants:
– production du carburant (extraction et transport du pétrole, raffinage, désulfuration, livraison)
– construction de la chaudière à mazout (fabrication, chauffage et éclairage des usines correspondantes)
– construction des infrastructures (réservoir à mazout et cheminée, énergie électrique pour l’exploitation de la chaudière et des pompes de circulation)
– entretien du système de chauffage (pièces de rechange, ateliers de service technique, ramoneur, contrôle officiel des valeurs d’émission)
– élimination ou recyclage (chaque étape du processus produit des déchets).

La somme de l’énergie consommée pour ces besoins annexes est appelée « énergie grise » et il faut une certaine quantité afin de produire de l’énergie utile. Cependant, le rapport entre l’énergie grise et l’énergie utile est positif pour les énergies renouvelables et négatif pour tous les autres supports énergétiques.

Quel est l’énergie grise incorporée dans l’installation et l’utilisation d’un système PV ?

Les cellules photovoltaïques mono et polycristallines sont fabriqués à partir de tranches de silicium cristallisé. La purification et la cristallisation de silicium sont les parties du procédé de fabrication qui demandent le plus d’énergie. Ensuite, il faut couper le cristal en tranches et les assembler en module.

Le calcul de l’énergie consommée pendant ce procédé est complexe car l’industrie PV récupère une partie du silicium de l’industrie micro-électronique et d’autres facteurs concernant le conditionnement entre en jeu. L’énergie nécessaires pour la fabrication et l’installation d’un système PV raccordé au réseau est estimée à environ 600 kWh/m2.

Dans le cas le modules photovoltaïques amorphes, très peu de matériau semi-conducteur est utilisé et c’est la fabrication du support de la couche mince qui demande la plus grande quantité d’énergie. L’énergie nécessaires pour la fabrication et l’installation d’un système PV raccordé au réseau est estimée à environ 420 kWh/m2.

La croissance constante du marché mondial encourage l’industrie photovoltaïque à améliorer les performances des modules et des procédés de fabrication industrielle. Ainsi la part d’énergie grise diminue par rapport à la productivité globale.
L’énergie grise incorporée dans les systèmes photovoltaïques
mesurées en années de production, suivant les techniques
actuelles et les techniques prévisibles dans un avenir proche.
D’après le NREL, Ministère de l’Énergie des Etats-Unis

Pour plus d’information rendez vous sur le site http://www.pvcycle.org/

jeudi, janvier 7, 2016

sunpower

 

 

 

 

jeudi, janvier 7, 2016

Les églises deviennent de plus en plus difficiles à entretenir pour les communes. Voila une idée pour aider à payer l’entretien des bâtiments publics.

Mini centrales sur toits publics

contactez2 Photovoltaïque

Centrales villageoises

contactez2 Photovoltaïque

mercredi, janvier 6, 2016

L’énergie solaire est disponible gratuitement et durablement, en l’utilisant nous produisons donc de l’énergie renouvelable : elle nous permet de subvenir durablement à nos besoins. Il est vrai que la fabrication des panneaux solaires demande encore une quantité importante d’énergie, mais celle-ci diminue considérablement avec le progrès technologique. Et dans tous les cas, l’énergie de la fabrication des panneaux est « remboursée » en quelques années.

mardi, janvier 5, 2016

Quelle est la durée de vie d’un panneau ?

La production du panneau est garantie par le constructeur sur 25 ans à 85 %. Cela ne veut pas dire que vous perdrez 15 % sur 25 ans, c’est un maximum garanti. La durée de vie est donc bie supérieure.

Les panneaux sont ils recyclables ?

Oui à 90% pour l’instant, et la recherche dans ce domaine étant en vogue, les 100 % ne devraient pas être loin.

jeudi, janvier 20, 2011

Les minis centrales ( ou champs photovoltaïques) destinées aux bâtiments agricoles ou industriels Ce systèmes photovoltaïques allant de 9 à 250 kwc permettent de produire de l’électricité pour l’injeccter sur le réseau public de distribution. L’électricité prenant par définition  le chemin le plus court, vous subviendrez à vos besoins instantanés ainsi qu’à ceux des habitations voisines.Principe fonctionnement installation photovoltaïque

off
mercredi, janvier 19, 2011

Le site isolé : l’electricité produite par les panneaux est stockée dans des batteries. Cette solution est parfaitement adaptée pour l’électrification rurale (chalets d’alpage, refuges). Cela permet à chacun de se créer le confort correspondant à ses besoins.

off